Initialiser le lecteur de codes-barres...
Aucune caméra n''est disponible. Veuillez autoriser l''accès à la caméra et redémarrer l''application.

L'hivernage des plantes de balcon

Hiverner les plantes
de balcon

Nos conseils pour faire passer l'hiver à vos plantes de balcon.

Où stocker les plantes de son balcon en hiver?

En automne, lorsque les températures baissent, le moment est venu d'hiverner les plantes de son balcon. Si vous voulez que vos vivaces – laurier rose, thym, hortensias – refleurissent l'année suivante, vous avez tout intérêt à les protéger contre le gel. Trouvez un endroit adapté pour l'hiver et préparez vos plantes à la période de repos végétatif. Si les espèces rustiques peuvent rester sur le balcon, veillez tout de même à les protéger à l'aide d'un voile. Découvrez comment faire passer l'hiver à vos fleurs, herbes aromatiques ou plantes en bac.

Sommaire

Un endroit adapté pour les plantes non rustiques

Les plantes vivaces non rustiques ont besoin d'un endroit adapté pour passer l'hiver. Commencez ainsi par distinguer les plantes rustiques de celles sensibles au gel en vous aidant de leurs étiquettes. Ainsi, il vous sera plus facile d'évaluer l'espace nécessaire.

Afin que vos plantes puissent profiter de bonnes conditions, vous devez tenir compte de différents éléments. Etant donné que la plupart des plantes passeront plusieurs mois à l'intérieur, de l'automne jusqu'à la fin des Saints de glace à la mi-mai, la première question qui se pose est la suivante: Comment les plantes hibernent-elles – dans un endroit sombre ou lumineux? La réponse varie selon le type de plante. En général, les plantes à feuilles persistantes ont besoin de lumière, tandis que les plantes à feuilles caduques peuvent être entreposées dans un local ou une pièce sombre. Vous ne pourrez pas toujours leur fournir la luminosité idéale, mais vous pouvez compenser le manque de lumière en adaptant la température de la pièce. La règle de base est la suivante: plus l'endroit est sombre, plus les plantes auront besoin de fraîcheur.

Acclimatés à leur région d'origine baignée de soleil et aux hivers doux, les agrumes, les herbes méditerranéennes et les plantes en bac sont avides de lumière. Leur feuillage reste dense même en hiver. Pour conserver leurs belles feuilles, le citronnier, la lavande, le thym et le laurier rose ont besoin d'une quantité suffisante de lumière. L'idéal est d'entreposer les bacs et les pots d'herbes aromatiques dans une serre ou un jardin d'hiver doté d'une grande baie vitrée. A défaut, vous pouvez utiliser des éclairages adaptés.

Certaines plantes de balcon, comme le géranium, préfèrent quant à elles les endroits sombres. Vous pouvez faire hiverner dans l'obscurité la plus totale les plantes qui entrent dans une phase de repos en hiver et ce, avant que leurs feuilles ne soient tombées. Le fuchsia et le plumbago rampant ainsi que les figuiers en pot par exemple comptent parmi les plantes de balcon qui entrent en dormance. Ils doivent ainsi être exposés à des températures plus basses pour éviter de bourgeonner avant l'heure.

Autre paramètre à prendre en compte: la température. L'endroit qui abritera vos plantes doit être protégé du gel mais frais. Si une cave remplit généralement ces critères, sachez qu'un abri de jardin, un jardin d'hiver, l'entrée, le garage ou un débarras peuvent également faire l'affaire, la température idéale se situant entre 5 et 10 °C. Si vous n'avez pas d'endroit où stocker vos plantes, sachez qu'il est également possible, le cas échéant, de les faire hiverner à l'intérieur de la maison. Privilégiez là aussi les pièces bien fraîches ou rarement chauffées. Nettoyez très minutieusement les plantes avant de les rentrer en vous assurant qu'elles n'abritent pas d'insectes.

Les plantes supportent mal l'air sec des intérieurs chauffés, c'est un vrai fléau pour elles! S'il les met à rude épreuve, il attire également les nuisibles tels que les cochenilles et les araignées rouges. Limitez ses ravages en posant une soucoupe d'eau sur le radiateur ou en installant une fontaine d'appartement pour humidifier l'atmosphère de la pièce. Même si elles fournissent une chaleur bienfaisante et stimulent la croissance, l'un des problèmes qui se posent avec des températures trop élevées, c'est qu'il n'y aura jamais assez de lumière pour les compenser. Or, cette situation peut perturber l'équilibre des plantes. Elles réagissent alors en produisant des rejets trop chétifs et aux feuilles bien trop rabougries pour pouvoir arborer un feuillage dense et une croissance vigoureuse. Par ailleurs, elles sont aussi plus vulnérables aux nuisibles. Pour vous en débarrasser, vous pouvez réduire la température, aérer plus souvent et couper les rejets fins et allongés.

Protéger les plantes rustiques

Même si les plantes rustiques résistent aussi à des températures glaciales, elles n'en ont pas moins besoin d'une protection hivernale pour affronter le gel. Des pensées en balconnière, un conifère ou un buis en pot sont des plantes qui peuvent passer l'hiver dehors.

Toutefois, les racines de ces plantes rustiques ne sont quant à elles pas totalement insensibles au gel. La raison en est que les pots et bacs de petite taille offrent des conditions particulières. Rapprochez-les autant que possible des murs de la maison. Là, vos plantes seront bien protégées. Vous pouvez également placer vos pots de fleurs et balconnières sur un panneau aggloméré ou une plaque de polystyrène isolante. C'est magique! Afin de protéger leurs racines du froid, vous devrez pailler les plantes ou emmitoufler leur pot. Pour les protéger, vous pouvez utiliser:

Faites en sorte que l'air circule bien en laissant la base des pots, percés d'un orifice, à l'air libre, ce qui permettra également à l'excédent d'eau de s'écouler au lieu de geler. 

La bonne période pour faire hiverner ses plantes

La saison des plantes de balcon prend fin en automne. Vous devez donc guetter le bon moment pour les rentrer. Même si, parfois, vous pouvez encore profiter de journées chaudes et ensoleillées en octobre, les températures frôlent les zéro degré la nuit. Compensez les fortes variations de température entre le jour et la nuit en couvrant les plantes avec un voile d'hivernage ou des branchages la nuit dès que la météo annonce une baisse des températures.

Les agrumes et autres plantes méditerranéennes doivent quant à eux être protégés dès les premières manifestations de l'automne. Une exposition prolongée à des températures négatives pourrait leur être fatale. Certaines fleurs plus robustes, comme les hortensias et les fuchsias, résistent à des températures pouvant descendre à -5°C sur une courte durée. Le buis, le jasmin et certaines variétés de bambou supportent même jusqu'à -10 °C. Mais, pour la majorité des plantes, 5 degrés représentent la limite en deçà de laquelle elles ont besoin d'une protection hivernale. Toutefois, ne rentrez pas vos plantes trop tôt. En effet, elles ont besoin de la baisse des températures et du raccourcissement des journées à l'automne pour arrêter leur métabolisme. 

Comment les plantes hibernent-elles? Une préparation s'impose

Voici quelques mesures qui aideront vos plantes de balcon à entrer en dormance:

  • Limiter l'arrosage. Dès l'automne, commencez à réduire progressivement les arrosages afin d'éviter que les racines pourrissent et que l'eau stagne. Et comme leur croissance est ralentie, vos plantes nécessitent aussi moins d'eau.
  • Nettoyer les plantes et faire la chasse aux nuisibles. Pour éviter de salir votre intérieur, enlevez la poussière des feuilles et des tiges, et profitez-en pour vérifier que vos plantes ne sont pas infestées. Si c'est le cas, les acariens et les pucerons risquent de se propager aux autres plantes qui hivernent.
  • Tailler les plantes. Taillez les géraniums, les trompettes des anges et autres plantes. Coupez également les bourgeons des fuchsias et des petits «arbres à marguerite» pour éviter les invasions de nuisibles, de même que les feuilles et fleurs fanées. Ne taillez pas trop sévèrement, la vraie taille n'ayant lieu qu'au printemps.
  • Pas d'engrais. N'utilisez plus d'engrais, car il stimule la croissance. 

L'entretien des plantes en hiver

Comment les plantes hibernent-elles? Ce n'est pas parce que vos plantes entrent en dormance qu'il faut pour autant les délaisser. Même si elles sont au repos, vos plantes ont besoin d'eau. Toutefois, vous devrez les arroser avec parcimonie. En principe, les plantes à feuilles caduques nécessitent moins d'eau en hiver que leurs congénères à feuilles persistantes. L'emplacement joue également un rôle: plus il est frais, moins vos plantes auront besoin d'eau. Un arrosage par mois est parfois suffisant. A cet égard, la consistance de la terre constitue un bon indicateur. Si elle est très sèche, c'est le signe qu'elle doit être arrosée. Cette règle vaut aussi bien pour les plantes conservées dehors que pour celles séjournant à l'intérieur.

En outre, il est également important de vérifier régulièrement que vos plantes ne sont pas atteintes d'une maladie ou infestées de parasites, ce qui est très fréquent en hiver. Examinez notamment le dessous des feuilles. Si cochenilles et araignées rouges ont déjà colonisé vos plantes, ayez recours à un insecticide, de préférence sous forme de granulés ou de bâtonnets car ils durent plus longtemps.

Si vous avez des jardinières et des pots à l'extérieur, vérifiez également que vos plantes sont encore bien protégées. 

Tout pour ton projet d'hiver – dans la newsletter JUMBO

Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des dernières nouveautés et profitez du rabais de bienvenue de CHF 10.–!


Retour en haut de page

Votre désinscription a bien été prise en compte.