logo

Appareils et outils

A chaque surface son type de clou: les spécialistes se présentent

A la cave, au salon et dans la chambre à coucher ou bien ailleurs dans la maison, nous autres les clous, nous sommes omniprésents. Mais attention à faire le bon choix, car c’est de nous que dépend une bonne fixation et non pas du marteau.

6 mars 2017 | Luk von Bergen


Les clous pour les surfaces tendres

Nous autres les pointes métalliques sommes de loin les clous les plus communs. Nous existons dans toutes sortes de longueurs et d’exécutions, à tête plate ou conique. Quand nous avons une tête conique, nous pouvons être cloués de manière presque invisible dans les surfaces. Les pointes métalliques rendent d’énormes services à la maison pour toutes sortes de travaux de fixation dans des surfaces tendres en bois ou en crépis. Nombre d’entre nous sont si courts et si petits qu’ils tiennent à peine entre l’index et le pouce. Utilise un peigne ou une feuille de papier pour maintenir de tels clous dans la bonne position de clouage.

Les clous pour les surfaces dures

Tu as besoin d’une fixation robuste? Pas de problème pour nous autres, les clous en acier. Nous sommes fabriqués en acier et avons été trempés dans un bain de sel avant d’être zingués. Nous adorons les surfaces dures, en particulier les murs en brique ou en béton. Certains d’entre nous sommes même cannelés pour que nous restions encore mieux fixés dans les parois. Les exemplaires avec une tête en laiton sont particulièrement coquets. Ce qui l’est déjà moins, c’est un vilain bleu au pouce. C’est pourquoi on fait bien d’utiliser une pincette à linge pour tenir à distance les gros clous et se protéger des coups de marteau.

Les clous pour une bonne assise

Tu as décidé de fixer quelque chose pour l’éternité ou presque? Alors, c’est nous les clous-vis que tu dois planter dans les poutres. Nous disposons d’un filetage et sommes donc particulièrement bien à notre place dans des bois durs et secs. A chaque coup de marteau, nous nous vissons littéralement dans la matière et comptons bien y rester. Il est presque impossible de nous retirer après coup. Si malgré tout tu veux nous extraire de la matière, protège le bois en utilisant un autre morceau de bois comme appui de la tenaille.

Les clous pour les fils de fer et les treillis

Pour la fixation des treillis et des fils de fer, ce sont nous les agrafes ou les crampons en fer et en acier qui prenons du service. Nous sommes courbés en forme de U et disposons donc d’une pointe aux deux extrémités. Comme nous n’avons pas de tête, il faut être prudent au moment de frapper sur notre partie arrondie. Les agrafes te permettent par exemple aussi de fixer des cordes ou des lanières à des poteaux. Tiens compte du fait qu’une pointe de clou risque par sa forme de fendre le bois. Tu peux réduire ce risque en émoussant l’extrémité du clou avec le marteau.

Les clous pour les revêtements en tissu

Pour l’habillage de meubles avec des revêtements en tissu, c’est nous les clous de tapissiers qui sommes les pros. Nous avons une grande tête bombée dans diverses tailles et couleurs. Par notre large tête, nous réussissons à fixer le tissu sans provoquer de déchirures. De plus, quand on effectue des travaux de tapissage sur des meubles, il faut se munir de précaution. Un coup de travers et le tissu peut déjà être endommagé ou déchiré. C’est pourquoi tu as avantage à d’abord stabiliser le clou avant de le planter jusqu’au bout.

Bien ranger ses clous

Pour que tu trouves toujours facilement tes différents types de clous, nous te recommandons l’utilisation de boîtes en plastique équipées de petits compartiments avec des étiquettes indiquant pour chacun d’entre eux la taille et le type de clous. Tu trouveras d’autres astuces pour garder ton atelier en ordre ici.