JUMBO Logo

A l’automne, lorsque les feuilles tombent des arbres, vous transformez-vous aussi en «feuillebuster» qui fait tout pour libérer son environnement des feuilles mortes? C’est avec ces appareils que cela fonctionne le mieux!

Mis à jour, le 25 septembre 2019 | Luk von Bergen

Elles arrivent précisément maintenant et elles arrivent partout. Chez vous, dans votre rue, dans votre quartier: cela se passe sous vos yeux!




Les feuilles tombent des arbres et recouvrent tout! Votre gazon, votre balcon, l’entrée de votre garage. Que faire? Les chasseurs de fantômes du film «SOS Fantômes» («Ghostbusters»), lequel a connu un grand succès dans les années 80, ont montré la solution: s’il y a quelque chose à éliminer, alors, à l’attaque des fantômes, de Gozer, de Bouffe-tout – ou plutôt dans notre cas – des feuilles mortes! Allons-y! A peu près comme cela...



Disposer des bons outils ne représente pas seulement la moitié du travail chez les «ghostbusters», mais chez les «feuillebusters» aussi. Contrairement à nos figures de cinéma qui ne respectent pas à la lettre les prescriptions de la SUVA, nous recommandons aux «feuillebusters» de porter impérativement une protection auditive. En effet, la puissance sonore des trois aspirateurs/souffleurs de feuilles que nous allons vous présenter avoisine les 100 dB, ce qui correspond à peu près à un concert de Rammstein respectant les normes légales fixées en Suisse pour les événements musicaux.
Alors: que voulez-vous exactement? Regarder encore une fois «SOS Fantômes»? Souffler les feuilles? Aspirer les feuilles et les broyer? Tout à la fois? Pas de problème, voici les différents appareils qui permettent de faire la chasse aux feuilles mortes.

Le souffleur sans fil: maniable et léger pour partir à la chasse aux feuilles

Dans «SOS Fantômes», le quota de femmes est inexistant. Au départ, ce sont trois hommes, puis quatre, qui font disparaître les fantômes. Chez les «feuillebusters», il doit en être autrement! D’où notre recommandation: aux armes, Mesdames! L’idéal est d’utiliser un modèle fonctionnant sur batterie tel que le 40V Axial Single de Greenworks. Avec ses deux kilos et une longueur de 50 cm, il est maniable et peut pour ainsi dire rentrer dans n’importe quel sac à main. Mais attention: même l’Axial Single est un véritable petit ouragan en soi et atteint des vitesses pouvant aller jusqu’à 177 km/h. Alors, accrochez-vous bien, chères «feuillebusteuses».


Conseil: convient tout particulièrement aux petites surfaces sur les terrasses, les balcons et les petits jardins. Et oui: même les hommes font bonne impression avec lui!

Le souffleur électrique: un appareil polyvalent et puissant




Imaginez-vous en «feuillebuster»: vous êtes en plein milieu de votre gazon en train de vous battre contre les feuilles mortes et soudain, plus rien ne fonctionne. Que s’est-il passé? Le câble était trop court, il s’est débranché. Oui, cela peut arriver avec un souffleur électrique. Mais c’est tout ce qu’il peut avoir comme inconvénient. Ici, à l’exemple du Gardena Ergo-Jet 2500, vous verrez que les souffleurs électriques peuvent vraiment se mesurer à la puissance des appareils à essence. L’appareil combiné de Gardena parvient à atteindre une vitesse de 310 km/h et peut être transformé en aspirateur sans aucun outil grâce à sa technologie KlickFit, sac collecteur de 45 litres inclus. Ah oui: sa roue de broyage en métal ne connaît aucun répit et réduit les feuilles mortes en confettis.


Conseil: compte tenu du risque de s’emmêler dans les câbles, il est plutôt conseillé pour les surfaces petites et moyennes. A moins d’être prêt à de nouveau enrouler le câble sur toute sa longueur une fois le travail fini.

Le souffleur à essence: quelle puissance!




Ceux qui veulent traiter leurs surfaces avec un appareil à essence comptent sur leur performance, ont besoin d’une bonne musculature et doivent naturellement être accros à l’odeur d’essence brûlée. En prenant l’exemple du souffleur à essence du fabricant américain McCulloch, on remarque clairement qu’il en a sous le capot! Une fois le plein effectué, l’appareil combiné pèse près de cinq kilos et mérite de porter son nom de tornade du jardin. Avec une vitesse allant jusqu’à 322 km/h, c’est en effet le terminator des «feuillebusters»: lorsqu’il apparaît, les feuilles quittent le terrain d’elles-mêmes. En plus de souffler, il peut aussi aspirer, broyer et même ramasser les feuilles dans son sac collecteur de 45 litres. Brutal et fiable.


Conseil: convient tout particulièrement aux surfaces moyennes et grandes avec beaucoup de feuilles mortes, de petites branches et de gazon tondu. Elimine aussi sans problème les matériaux humides.

Un classique également: pourquoi ne pas prendre un râteau?




Le bon vieux râteau est aux outils de jardin ce que «SOS Fantômes» est aux films de science fiction. Simple à entretenir, simple à utiliser, tout simplement intemporel.


Conseil: convient à tous types de surfaces. C’est tout simplement une question de temps. Si vous avez besoin d’aide pour le jardinage, vous la trouverez chez needhelp.

Trois choses utiles à faire avec des feuilles

Quelle quantité de feuilles tombe chaque année en Suisse? Nul ne le sait. Dans les seules villes de Zurich et de Berne, ce sont environ 1500 tonnes de feuilles qui sont collectées chaque année. Que faire avec tout ce feuillage? Voici trois suggestions – en plus de la poubelle pour déchets organiques, bien sûr.


  • Choyer les baies
    Les baies poussent normalement en lisière de forêt, protégées par le sous-bois, des restes de feuillage et des branchages. Les arbustes fruitiers adorent ce type de sol riche en nutriments. Afin que votre récolte de l’été prochain soit fructueuse, nous vous recommandons de couvrir le sol entourant les arbustes à baies d’un mélange de compost, de d’herbe coupée, de paille et de feuillage à l’automne. Ce procédé s’appelle le «mulching».


  • Faire du compost
    Améliorez la fertilité du sol dans tout votre jardin grâce au compost. Au lieu de jeter votre feuillage dans la poubelle pour déchets organiques, vous pouvez l’utiliser pour enrichir votre compost. Découvrez comment réaliser le bon mélange de nutriments dans votre tas de compost dans notre article de blog sur le compost.


  • Héberger les hérissons
    Ne laissez pas le feuillage collecté en tas: cela pourrait attirer les hérissons. Un tas de feuillage n’est pas un abri approprié pour hiberner. Sous l’effet du vent, de la pluie et de la neige, le tas peut s’affaisser et le hérisson risque de geler. Utilisez plutôt le feuillage pour faire un matelas confortable dans un abri pour hérisson fait maison. Pour savoir comment construire un abri pour hérisson, lisez notre PDF de conseils d’expert.

CES ARTICLES AUSSI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

11 astuces pour faire de l’ordre au jardin

plus

Protéger son jardin contre le froid

plus

Faire fermenter et stocker des légumes

plus

Construisez votre hôtel à insectes

plus