début de la page

Vous voulez faire quelque chose pour la nature? Pourquoi pas un hôtel à insectes? Refuge en hiver et, aux beaux jours, nid pour abriter la relève, un hôtel à insectes est un habitat plein de vie en toute saison. Nous vous expliquons comment en fabriquer un, à suspendre au jardin ou sur le balcon.

Le 28 mars 2019| Xenia Imbach


Entre autres insectes, les abeilles sauvages jouent un rôle primordial dans la pollinisation des végétaux. Et comme les humains ne cessent d’empiéter sur leur habitat naturel, il leur devient de plus en plus difficile de trouver des endroits où s’installer et pouvoir assurer la continuité de l’espèce. On peut les aider en construisant un hôtel à insectes. Et faire en même temps un geste en faveur de la nature.

Comment construire un hôtel à insectes

1. Un hôtel avec des «chambres» différentes

Commencez par assembler la structure de votre hôtel, en donnant libre cours à votre imagination. En fin de compte, l’hôtelier ou l’hôtelière, c’est vous. Pour cela, utilisez des caisses en bois ou fabriquez une structure sur mesure à l’aide de lattes de bois brut. Plus l’hôtel compte de «chambres» différentes, mieux c’est. Toutes les espèces d’insectes n’ont pas les mêmes goûts en matière d’habitat.

2. Plus les matériaux sont divers, mieux c’est!

Combinez la construction de votre hôtel à insectes avec une belle balade en forêt, et profitez-en pour récolter des pommes de pin, des branches (d’au moins 4 cm de diamètre), etc. Pour compléter, vous pouvez aller chez JUMBO. Vous y trouverez par exemple de la laine de bois, des briques, un petit rouleau de grille galvanisée et des tubes en bambou.

3. Percez davantage de chambres d’hôtel

Les insectes apprécient comme habitat les ouvertures en forme de tube, particulièrement pour la nidification. Faites des trous à la perceuse dans les branches ramassées en forêt ou dans des morceaux de bois brut. Veillez à ne pas traverser le bois, afin que le tube reste fermé à l’extrémité. Utilisez des mèches de différents diamètres (env. de 3 à 8 mm). (Tous les insectes n’aiment pas les trous de même diamètre.) Respectez un intervalle d’environ 2 cm entre les trous. Lorsque c’est fait, retournez la pièce de bois et tapez-la pour faire tomber la sciure du fond des trous. Poncez les ouvertures.

4. Assemblez votre hôtel à insectes

Ensuite, assemblez toutes les chambres de votre hôtel à insectes. Si certains matériaux, tels que les pommes de pin, menacent de tomber, bouchez les compartiments concernés avec une grille fine. Notre conseil: protégez votre hôtel à insectes des intempéries en appliquant une couche de cire d’abeille naturelle, d’huile d’olive ou de tournesol.

Comment «attirer des clients»?

Pour la nidification, les insectes préfèrent les endroits ensoleillés. Installez donc votre hôtel à insectes face au sud. Ainsi, son contenu sèchera plus vite après la pluie, et il sera préservé des moisissures. Installez votre hôtel à insectes un peu en hauteur, hors de portée des enfants et des animaux. Et un conseil d’expert: assurez-vous que les insectes aient suffisamment de nourriture à disposition. S’il n’y a pas de jardin joliment fleuri à proximité, vous pouvez installer un bac surélevé ou une jardinière de balcon avec des fleurs généreuses en pollen.

Le «Who’s Who» des hôtels à insectes

Les papillons

Les papillons sont certainement parmi les plus beaux spécimens que l’on peut trouver dans un hôtel à insectes. L’hiver particulièrement, ils ont besoin d’un endroit où se réfugier. Un lilas à proximité de votre hôtel à insectes attirera les papillons. Et puis, grâce à leur trompe, les papillons sont les seuls à pouvoir polliniser les fleurs de lilas dont le calice est très profond.

Les chrysopes

Des pucerons colonisent vos plantes? Les chrysopes peuvent vous aider à vous en débarrasser de façon naturelle. En effet, leurs larves se nourrissent exclusivement de pucerons. Selon les chercheurs, ces insectes affectionnent les fonds rouges. Pensez donc à peindre les «murs d’une chambre» avec une couleur rouge naturelle. Les chrysopes se bousculeront au check-in.

Les abeilles sauvages

Dans la nature, les abeilles sauvages vivent dans des branches, du vieux bois ou des interstices dans les murs. Vu que les endroits où elles peuvent se réfugier sont de plus en plus menacés par l’Homme et que leur nombre se réduit, elles ont du mal à trouver un lieu sûr pour leurs larves. Or la pollinisation de certaines espèces végétales dépend des abeilles sauvages. Sans elles, ces plantes dépérissent.

Les coccinelles

Non seulement les coccinelles portent bonheur, mais elles se régalent de certains parasites du jardin. Les cochenilles et les pucerons, les acariens tisserands et quelques espèces de champignons figurent sur leur menu. Les coccinelles apprécient particulièrement le confort d’un hôtel à insectes en hiver. Elles s’y réfugient alors souvent par groupe.

Montrez-nous votre hôtel à insectes

Nous sommes curieux de découvrir l’hôtel à insectes que vous avez construit vous-même. Postez donc une photo sur Instagram, hashtag #angepackt. Vous pourrez ainsi donner des idées aux autres membres de la communauté.

CES ARTICLES AUSSI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Les erreurs à éviter quand on construit une terrasse

plus

Votre potager surélevé: l’art du remplissage couche par couche

plus

Une desserte pour barbecue à fabriquer soi-même

plus

Des mèches pour perceuses qu’il faut avoir chez soi

plus