Les plaques de plâtre sont idéales pour les travaux de rénovation ou pour transformer votre intérieur. Par exemple pour partager une pièce en deux. Les murs qui ne sont pas en maçonnerie ont en outre un avantage de taille: étant donné qu’ils ne constituent pas des «structures porteuses», ils peuvent facilement être démontés ou modifiés ultérieurement.

Mis à jour, le 7 février 2019 | Marcel Leibacher


Si votre logement est un peu ancien ou si vous venez d’emménager, vous avez peut-être déjà pensé à entreprendre une petite rénovation. Il y a une chose qui ne correspond souvent pas aux besoins, c’est l’utilisation de l’espace. Et si vous n’avez pas assez de chambres pour chacun de vos enfants, en partager une en deux peut être une bonne solution. Dans ce cas, des cloisons légères en plaques de plâtre cartonné s’avèrent bien pratiques. Elles offrent une intéressante flexibilité, sont jolies – et elles vous permettent de monter facilement vos murs vous-même.


Il existe différents types de plaques de plâtre cartonné, selon l’utilisation que l’on souhaite en faire: des plaques standard, des plaques imprégnées ou ignifugées. L’assortiment de panneaux de construction standard est actuellement très vaste, tant au niveau des couleurs que des dimensions. Avant de vous lancer, ou bien pour obtenir une confirmation de la part d’une personne compétente, demandez l’avis d’un de nos collaborateurs spécialisés dans ce domaine. Ils sont formés pour cela.


Poser des plaques de plâtre: voici comment s’y prendre

Si vous souhaitez partager l’espace dans un grenier ou une pièce, le mieux est d’utiliser des plaques de plâtre standard. Les plaques sont montées en double dans une ossature métallique – cela apporte de la stabilité. Attention: les plaques standard doivent avoir une épaisseur de 12,5 mm minimum.

Lors de la planification, veillez à respecter les deux points suivants:


  1. Si vous installez les plaques de plâtre sur une construction en bois, il est judicieux de poser une couche isolante entre les deux pour insonoriser. Faute de quoi, vous risquez de vous énerver par la suite, car on entendra tout ce qui se passe de l’autre côté de la cloison.
  2. Si le sol est recouvert d’un parquet flottant, il faut le scier sur la longueur prévue pour la cloison afin de pouvoir monter les plaques de plâtre directement sur le sol et assurer ainsi leur stabilité. Si vous tenez compte de ces deux remarques, vous avez de quoi vous réjouir: non seulement il vous suffira d’une journée pour monter votre cloison en suivant les instructions ci-après, mais vous pourrez aussi l’enduire dans le même temps.

La préparation

1re étape: Commencez par marquer l’emplacement de la cloison sur le sol. Une fois que vous aurez mesuré la longueur voulue, coupez le profilé métallique. Et avant de le fixer, collez du ruban d’étanchéité au dos du profilé pour accroître sa stabilité.

2e étape: Avant de fixer un profilé sur un sol laminé flottant, il faut découper le revêtement à l’emplacement prévu pour la cloison. Et pour obtenir une découpe bien droite dans du laminé ou du parquet, utilisez une scie circulaire portative et un rail de guidage.

3e étape: Ensuite, percez dans le sol des trous espacés d’un mètre maximum, puis fixez le profilé à l’aide de chevilles tournantes (voir photo). Une fois que les profilés UW sont bien fixés, faites la même chose sur les murs: marquez l’emplacement des profilés de support CW à l’aide d’un niveau à bulle.

4e étape: À présent, fixez les profilés de support CW au mur. Pour cela, marquez au moins trois points à intervalles réguliers. Une fois que les trois trous sont percés, fixez les profilés de support au mur de la même façon, en utilisant des chevilles tournantes.

Le montage

5e étape: Lorsque le cadre est terminé, montez les autres profilés de support CW et contrôlez leur position à l’aide du niveau à bulle. L’intervalle entre les différents profilés dépend du type de plaques de plâtre utilisé. Tous les profilés sont orientés de la même façon, sauf l’un des deux profilés de l’embrasure de la porte. Puis, montez le profilé pour le linteau de la porte en le faisant glisser par en haut sur les deux profilés de support CW.

6e étape: Des raccords d’angle en haut et en bas apportent une stabilité supplémentaire à l’ensemble de la structure de la porte. Fixez les angles avec des chevilles tournantes, comme vous l’avez fait pour les profilés.

7e étape: Mesurez la hauteur du linteau de la porte et reportez cette mesure sur une plaque de plâtre. Incisez la surface avec un cutter; la plaque sera alors facile à casser. Puis couper simplement le papier recouvrant l’envers de la plaque.

8e étape: Fixez les plaques de plâtre avec des vis à fixation rapide. Un conseil: n’enfoncez pas les vis trop profondément, faites en sorte qu’elles affleurent. Ainsi, lors de l’application de l’enduit, vous n’aurez pas trop de mal à reboucher les trous. Quand vous avez mis un côté en place, vous pouvez monter les plaques isolantes ou faire passer des conduits dans l’espace intermédiaire. Après cela, posez les plaques de plâtre de l’autre côté.

L’application de l’enduit

9e étape: Votre cloison est montée! Vous pouvez déjà vous féliciter. Bravo! Maintenant, il va falloir empoigner la spatule. Commencez par mélanger le mastic pour joints avec de l’eau.

10e étape: À l’aide de la spatule, appliquez du mastic dans les joints, et puis lissez-le. Enlevez l’excédent de mastic. Attendez 50 minutes et, si nécessaire, ajoutez un peu de mastic, toujours avec la spatule, et lissez à nouveau.

11e étape: Bouchez ensuite les joints de raccordement avec du mastic acrylique.

12e étape: Lorsque le mastic pour joints est sec et qu’il a durci, poncez les joints avec du papier abrasif et appliquez dessus une couche d’apprêt. Quand celle-ci est sèche, appliquez l’enduit sur votre cloison en plaques de plâtre, afin de la consolider et de la protéger. Ainsi, vous obtiendrez également une surface lisse.

Que peut supporter une cloison en plâtre?

Des clous suffisent amplement pour suspendre des cadres ou un panneau d’affichage. Une règle d’or: un clou supporte jusqu’à cinq kilos. Si vous voulez suspendre des objets plus lourds, comme un miroir ou une étagère, vous avez intérêt à utiliser une cheville universelle. 

La liste de matériaux

Si vous voulez monter une cloison en plaques de plâtre chez vous, vous avez besoin d’un peu de matériel. Voici une liste pour vous aider à mener à bien votre projet:


Outils:

  • scie sauteuse/circulaire portative
  • perceuse/scie cloche
  • visseuse sans fil
  • cisaille à tôle
  • cutter
  • couteau de cuisine
  • truelle
  • spatule
  • pistolet pour cartouche
  • rouleau applicateur et rouleau de finition (rouleaux à peinture)


Matériel:

  • profilés UW
  • plâtre cartonné
  • chevilles tournantes
  • crayon
  • bande adhésive
  • plaques isolantes
  • mastic pour joint
  • apprêt (couche de fond)


Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Installer et brancher une lampe correctement

plus

Cherchez-vous un artisan compétent?

plus

Mets de la couleur sur tes murs

plus

Percer, visser et marteler comme un pro

plus