logo

Soin des plantes

Jardinage: les fleurs d’automne entrent en scène

En automne, les anémones, les asters ou les chrysanthèmes font jaillir un feu d’artifice de couleurs. Mais pour que ces fleurs tardives déploient tous leurs charmes, elles ont besoin de soins adéquats.

1 septembre 2016  |  Hansjörg Honegger

Septembre: l’époque des vivaces

Septembre est la meilleure époque de l’année pour mettre en terre les vivaces, qui pourront ainsi poursuivre la croissance de leurs racines. Les feuilles par contre ne pousseront plus. Ceci assurera un bon développement de la plante au printemps suivant. Selon les variétés, elles pourront même déjà fleurir au cours de la première année. En règle générale, mettez plutôt en terre des vivaces jeunes, qui pourront se développer par la suite. Planifiez suffisamment d’écart entre elles afin qu’elles ne s’entravent pas mutuellement dans leur croissance. Respectez aussi les instructions relatives à la profondeur à laquelle vous devez les planter. Certaines variétés préfèrent rester en surface tandis que d’autres ont besoin d’une bonne couche de terre. Si vous réalisez soigneusement cette opération, vos vivaces vous récompenseront pendant des années avec une généreuse floraison.


L’outil adéquat: la fourche à bêcher

Mettre en terre des vivaces est un travail astreignant. Le choix du bon outil est donc d’autant plus important. Cela vaut la peine d’investir dans une bonne fourche à bêcher. Elle vous permet de creuser facilement des trous profonds et d’ameublir le sol.

Astuce

Lors de l’achat d’une fourche à bêcher, veillez à choisir un modèle avec un manche offrant une bonne maniabilité vous permettant d’exploiter au mieux l’effet de levier. Par ailleurs, il faut aussi que votre pied trouve une bonne assise sur la fourche afin que vous puissiez l’enfoncer dans la terre avec votre poids et non pas avec la force. Exercez bien votre technique pour ne pas vous épuiser.

Planter des bulbes de fleurs

Vous pouvez mettre en terre vos bulbes de fleurs presque en même temps que les vivaces. Les bulbes de tulipes, de jonquilles ou d’anémones devraient être plantés en septembre ou en octobre. Ne tardez pas à les mettre en terre afin qu’ils puissent former suffisamment de racines, qui les aideront à affronter éventuellement le mauvais temps du printemps. Pour avoir du succès avec vos bulbes, respectez la règle générale suivante: plantez-les à une profondeur qui correspond au triple de leur diamètre. Si vous avez acheté des bulbes de grandes tulipes ou de narcisses, vous devrez donc les planter à une profondeur en conséquence.


L’outil adéquat: le planteur de bulbes

Pour les sols meubles, le planteur de bulbes à manche court convient sans autre. Par contre, si vous avez à faire à un terrain lourd et compact, vous devriez recourir à un planteur de bulbes à manche long et barre latérale. Cela vous permettra de jardiner plus efficacement et de ménager votre dos.

Tout ce dont vous avez besoin pour passer une saison inoubliable dans votre jardin
Catalogue: Spécial Jardin

Tout ce dont vous avez besoin pour passer une saison inoubliable dans votre jardin

Astuce

Les bulbes de fleurs n’aiment guère les sols trop compacts. Nous recommandons de les aérer un peu en y ajoutant du sable à gros grains. La floraison s’en trouvera améliorée. Pour obtenir le meilleur résultat du point de vue optique, plantez les variétés par groupes.

Des tuteurs pour vos plantes

Les plantes fleurissant en automne font resplendir une dernière fois le jardin avant l’hiver. Il faudra garder un œil attentif sur les variétés poussant en hauteur. Il suffit d’un temps pluvieux ou d’une tempête pour transformer un merveilleux tapis multicolore en un champ de désolation qu’on ne pourra plus guère remettre en état. C’est pourquoi les plantes sont reconnaissantes si on les soutient à l’aide de tuteurs. La manière la plus simple de stabiliser les plantes est de les attacher en gerbes à l’aide d’une ficelle. Cette méthode n’est toutefois pas très respectueuse de leur style de croissance naturel. Il est donc judicieux de se procurer des tuteurs adaptés à la forme de chaque plante.


L’outil adéquat: les tuteurs

Achetez toujours des tuteurs de diverses hauteurs: ils devraient toujours atteindre les deux tiers de la hauteur maximale de la plante. Les tuteurs télescopiques sont particulièrement pratiques, car ils peuvent être ajustés en fonction de chaque plante.

Astuce

Installez vos tuteurs lorsque les plantes sont encore en phase de croissance. Ainsi, lorsqu’elles auront atteint leur taille maximale, ils seront pratiquement invisibles et les plantes présenteront une apparence naturelle. Vous pouvez bricoler vos propres tuteurs avec des branches de saules, mais attention, lorsque celles-ci viennent d’être coupées, elles prennent rapidement racine dans un sol humide et ne pourront être retirées qu’avec difficulté.