logo

Climat intérieur

Dire adieu aux moisissures

Des taches noirâtres, une odeur de renfermé. Les moisissures dans des locaux d’habitation peuvent s’avérer dangereuses et devenir envahissantes, particulièrement durant la saison froide. Voici comment s’en débarrasser.

14 novembre 2017  |  Luk von Bergen


Il y a des moisissures nobles, comme celles des fromages persillés français ou celles utilisées pour affiner la viande de bœuf argentin servie dans les restaurants gastronomiques, et les autres… Celles qui se développent derrière les meubles, dans les recoins ou les encadrements de fenêtres quand le taux d’humidité est trop élevé et qui doivent être éliminées le plus rapidement possible. Mais les faire disparaître n’est pas suffisant. Il est important de savoir pourquoi ces micro-organismes ont pu se propager. Il est possible que des vices de construction ou des dégâts des eaux passés inaperçus soient la source du problème. Une mauvaise ventilation peut également entraîner l’apparition de moisissures. Il convient alors de prendre les mesures adéquates pour assainir son domicile.

Eliminer les moisissures

Tout d’abord, si les taches de moisissures sont très étendues ou particulièrement tenaces, il faut faire appel à un professionnel. S’attaquer aux moisissures avec des recettes de grand-mère, comme le vinaigre ou l’alcool, a un effet limité dans le temps et peut endommager les surfaces traitées. Les sprays antimoisissures vendus dans le commerce sont efficaces, souvent sans odeur, et ils s’appliquent en général de la même façon:

  • vaporiser les surfaces infestées à une distance d’environ 10 centimètres,
  • selon le produit et la ténacité des moisissures, laisser agir de 15 minutes à plusieurs heures,
  • enlever les résidus avec une éponge ou un chiffon et rincer à l’eau.


Pour lutter contre les moisissures en toute sécurité, il faut également s’équiper correctement, soit avec:

  • un masque antipoussière pour ne pas inhaler de spores de moisissures,
  • des gants de caoutchouc pour éviter tout contact avec la peau,
  • des lunettes de protection contre les irritations oculaires,
  • des vêtements de travail à laver dès la fin du traitement,
  • d’une éponge, d’un chiffon et d’une brosse à jeter après utilisation

Eviter l’apparition de moisissures

La palette de produits permettant d’éviter l’apparition de moisissures est vaste: additifs pour peintures incolores, agent d’imprégnation, peinture antimoisissure et hydrofuge, qui empêche l’humidité de pénétrer dans les matériaux de construction. Attention: appliquer uniquement sur un support sec compatible avec le produit utilisé. Il existe en outre des appareils afin d’améliorer l’air ambiant, tels que les purificateurs d’air, les humidificateurs, les évaporateurs et les nébuliseurs.


Et une série de conseils à appliquer au quotidien:

  • aérer pour un court laps de temps (5 à 10 minutes) plusieurs fois par jour, en veillant à créer un courant d’air,
  • maintenir la température entre 19 et 21 degrés,
  • éviter de mettre les fenêtres en position de basculement lorsque le logement est chauffé,
  • ne pas faire sécher le linge dans le logement,
  • ne stocker que du bois sec dans le logement,
  • ne pas arroser les plantes trop généreusement,
  • l’humidité relative, qui se mesure à l’aide d’un hygromètre, devrait être de 45 à 55 %,
  • ne pas placer de meubles directement contre les murs extérieurs, car cela perturbe la circulation de l’air.

Les moisissures sont dangereuses

Très volatiles, les spores des moisissures se diffusent dans l’air et pénètrent dans l’organisme. Les personnes vivant dans un environnement humide où se développent des moisissures ont un risque accru d’infections des voies respiratoires, d’allergies et d’asthme. Inhaler durablement des spores de moisissures peut entraîner des irritations oculaires, des rhumes, des maux de tête ou des troubles du sommeil. En cas de survenue de ces symptômes, il faut consulter un médecin sans attendre.