logo

Bois et revêtements de sols

Petit abécédaire du bois

Vous aimeriez construire une table basse à vitrine? Ou une étagère à bouteilles? Nous vous aidons à choisir le bois adéquat et vous conseillons sur son entretien.

Dernière actualisation: 15 mai 2017 | Isabelle Frühwirt

Chêne, épicéa ou hêtre – un profane y perd rapidement son latin. Nous vous présentons trois types de bois et leurs caractéristiques. Découvrez ici que faire avec ces divers types de bois et comment les entretenir.

Le chêne tout puissant

A l’instar de son allure imposante, le chêne est constitué d’un bois solide et résistant aux intempéries. C’est un arbre qui pousse lentement et produit ainsi un bois dense et lourd. Pour sa bonne résistance à l’eau, il a traditionnellement été utilisé dans les chantiers navals. Mais le chêne a également acquis ses lettres den noblesse comme bois de construction et on le trouve dans les poutres séculaires de nombreuses anciennes bâtisses. La solidité à toute épreuve de ce bois est aussi idéale pour fabriquer des lames de parquet ainsi que des meubles. Les tables de cuisine et les étagères à bouteilles en chêne sont pour ainsi dire d’une beauté intemporelle. Pour bricoler soi-même une élégante étagère à bouteilles, on peut se procurer du chêne lamellé.

Bois lamellé ou bois plaqué?

Le bois lamellé, aussi appelé lamellé-collé, est constitué de plusieurs couches superposées. Par cette structure à plusieurs couches, le bois s’en trouve renforcé. Ce qui en fait un matériau idéal pour des meubles tels que les tables et les chaises devant supporter de lourdes charges.


Dans le bois plaqué, c’est seulement la surface qui est constituée de bois véritable. Le reste de la matière est formé par exemple par des panneaux d’aggloméré ou des panneaux à fibres de densité moyenne (MDF). Suivant sa fabrication, ce type de bois peut être utilisé pour confectionner des meubles, mais il sert avant tout à des applications décoratives.

Le hêtre sensible

Le hêtre est un bois qui craint les parasites, les différences de température et l’humidité. Bien que son poids et sa dureté soient analogues à ceux du chêne, le hêtre demande beaucoup plus de soins. Mais si on le traite et on l’imprègne comme il se doit, le bois de hêtre est aussi très résistant. Les hêtres qui peuplent nos forêts se caractérisent par leurs troncs élancés sans branches. Cela rend l’utilisation de leur bois particulièrement attrayante pour fabriquer des mâts de bateaux. Sinon, il est très prisé en ébénisterie et convient très bien pour les meubles exposés aux tractions et pour les étagères en bois en alu. Du fait de sa sensibilité à l’humidité, le hêtre est déconseillé pour les applications en plein air.

Bois dur ou tendre?

Les bois sont classés en deux catégories principales: les durs et les tendres. Les bois durs comme le frêne, le hêtre et le chêne sont lourds et compacts. Ils poussent en général lentement et leurs anneaux de croissance sont plus étroits. Cela rend leur bois dense et difficile à travailler.


Les bois tendres croissent plus rapidement et sont plus légers et plus faciles à travailler en raison leur faible densité. Dans cette catégorie, on trouve presque tous les conifères et quelques feuillus tels que le saule et le tilleul.

L’épicéa malléable

Scier, raboter, clouer, visser – l’épicéa est un bois passe-partout qui se laisse facilement travailler. Ce conifère est d’une importance majeure pour l’industrie du bois de construction. En effet, l’épicéa trouve toutes sortes d’applications dans la maison, que ce soit pour les revêtements de sol, les fenêtre ou les portes. On l’emploie aussi fréquemment pour réaliser des clôtures ou des piquets, car il ne réagit pas de manière défavorable avec le métal ou le béton. Les meubles en épicéa font partie de l’assortiment standard des centres d’ameublement et de bricolage. C’est le bois polyvalent par excellence et on apprécie ses tons très clairs pour réaliser des meubles au style rustique, comme par exemple cette table basse à vitrine.


Saviez-vous que JUMBO découpe le bois sur mesure au millimètre près, et cela gratuitement? Vous trouvez toutes les informations ici.

Entretenir le bois utilisé à l’extérieur

En plein air, les intempéries laissent des traces sur le bois. En effet, les meubles et les revêtements de sol en bois pâlissent et deviennent gris. Pour éviter cette décoloration, votre terrasse en bois exige un entretien régulier. Les huiles dispensent au bois de l’humidité, tandis que les lasures et les vernis le protègent des intempéries.


Idéalement, vous devriez mettre votre mobilier de jardin à l’abri. Vous pouvez par ailleurs éviter les problèmes de putréfaction en ne plaçant pas les meubles directement sur le gazon, mais par exemple sur des dalles.