début de la page

Parfums aromatiques, vert intense et saveurs fraîches… Cultiver soi-même des fines herbes, cela vaut la peine. Découvrez ici les espèces qui font bon ménage – et celles à qui la cohabitation ne réussit pas. Nous vous donnons aussi des astuces pour conserver les herbes récoltées plus longtemps.

2 mai 2019  |  Xenia Imbach


Persil, basilic ou ciboulette, les herbes aromatiques que l’on cultive soi-même ont des saveurs plus intenses. Et elles sont disponibles à tout moment. Pour créer votre petit jardin d’herbes, vous pouvez soit acheter des plants, soit semer vous-même des graines au printemps.

Ces herbes font bon ménage

Pour que des espèces d’herbes aromatiques puissent s’épanouir dans le même pot, il faut notamment que leurs besoins en eau et en engrais soient similaires. Les espèces méridionales, telles que le thym ou la sauge, par exemple, exigent beaucoup moins d’arrosage que la menthe ou la ciboulette.

Ces fines herbes ne peuvent pas se sentir

En principe, les plantes annuelles et les plantes vivaces ne devraient pas partager le même pot. Les espèces vivaces, comme le thym, l’origan, la ciboulette ou la sauge, n’apprécient guère de changer de voisin chaque année. Par conséquent, il vaut mieux que les espèces annuelles, telles que l’aneth, le persil et le romarin, aient chacune leur pot.

Grillades aux herbes

Vos herbes ont bien poussé et vous avez même déjà pu en cueillir? Alors c’est le moment de préparer une bonne grillade.

LES «DOS» ET LES «DON’TS» DU JARDIN D’HERBES


Les «dos»

  • Arrosez vos plantes et donnez-leur de l’engrais régulièrement (voir emballage).
  • Enlevez les parties qui ont séché.
  • Rajeunissez vos fines herbes après quelques années en les divisant. Pour ce faire, déterrez délicatement une partie de la plante et transférez-la dans un autre pot.


Les «don’ts»

  • Veillez à ne pas planter vos herbes aromatiques trop près les unes des autres. Elles peuvent parfois grandir plus que l’on ne pense.
  • Toutes les plantes n’apprécient pas le plein soleil. Le basilic, par exemple, se plaît dans un endroit mi-ombragé, tandis que le thym et la sauge se sentent très à leur aise quand ils sont exposés au soleil.

Longue vie à vos fines herbes

Vos plantations se portent à merveille et prolifèrent? Félicitations. Nous vous livrons des astuces pour les conserver plus longtemps. Avant de les récolter, vous devez savoir que le goût de nombre d’herbes aromatiques atteint son summum avant la floraison. C’est le cas notamment du basilic, de l’origan, de l’aneth ou de la ciboulette. Le mieux est de les cueillir par une matinée ensoleillée. L’intensité de leurs arômes est plus faible le soir et les jours de pluie.




Congeler des fines herbes

Commencez par laver les herbes sous l’eau courante. Cette étape est importante, car il y a souvent de la saleté ou des insectes sous les feuilles. Puis, épongez-les avec un torchon. Sauf indication contraire, ciselez-les finement. Le plus simple est de les placer dans un bac à glaçons, par portion. Et pour éviter les brûlures de congélation, mettez-les dans de l’eau, du beurre ou du bouillon. Vous pourrez ainsi les conserver jusqu’à six mois dans le compartiment congélation.


Recommandé pour: l’ail des ours, le basilic (feuilles entières), l’aneth, la coriandre, la menthe, le persil (finement haché), la ciboulette

Conserver les fines herbes au réfrigérateur

Certaines herbes se gardent jusqu’à une semaine au réfrigérateur. Pour cela, placez-les dans un récipient avec de l’eau et couvrez les têtes avec les feuilles d’un petit sac plastique. Veillez à ce que les feuilles ne soient pas en contact avec l’eau. Si les tiges sont trop courtes, vous pouvez également emballer les herbes dans un torchon légèrement humide. Puis glissez le tout dans un sac à congélation que vous mettez au réfrigérateur.


Non recommandé pour: la ciboulette (devient visqueuse)

Faire sécher des fines herbes

Comme avant la congélation, il faut laver les herbes avant le séchage. Commencez par les réunir en bouquet, en les attachant par le bout des tiges avec une ficelle, puis suspendez-les la tête en bas durant une semaine. Choisissez pour cela un endroit sec, à l’abri de la lumière et aéré. Si une température de 30 à 35 ° facilite le processus, il faut absolument éviter une exposition directe au soleil. Une fois séchées, séparez les feuilles des tiges et conservez-les dans des bocaux à vis. Les herbes méditerranéennes se gardent ainsi jusqu’à deux ans.


Recommandé pour: le thym, le romarin, l’origan ou la sarriette

Ces articles aussi pourraient vous intéresser

Et toi, quel type de grilleur es-tu?

plus

La bonne terre pour vos plantes

plus

Upcycling avec des bocaux usagés

plus

Votre potager surélevé: l’art du remplissage couche par couche

plus

Assorti au thème

Produits intéressants

Arrosoir Flower

Contenu: 10 l

Couleur: Vert

2.40STGarantie du prix bas

Arroseur circulaire SAMBA CLASSIC

GARDENA

Surface d’arrosage max.: 250 m²

Surface de base stable

24.95ST

Ordinateur d’arrosage GF48

G.F.

Sélection des programmes simple et pratique

Bouton-pression pour fonctionnement manuel

59.90ST

Serre plantes précoces, double

JARDIN ROYAL

Dimensions: 100 x 100 x 40/30 cm

Matériau: Polycarbonate

99.90ST