logo

Appareils et outils

Percer, visser et marteler comme un pro

Post-it, ruban adhésif en toile et pincette – avec nos sept trucs, vos travaux de perçages, de vissage et de martelage seront encore plus faciles.

10 décembre 2016  |  Patrick Steinemann


De la poussière dans les yeux et sur le sol. Des mains moites. Un pouce avec un bleu. Autant de désagréments qui nuisent au plaisir du bricolage. Et pourtant, de simples objets que vous avez chez vous à la maison vous aident à protéger votre pouce du marteau et vos yeux de la poussière de perçage.


1. Eviter la poussière de perçage – avec des Post-it ou du papier-filtre

Percer sans maculer le sol? Le premier réflexe est d’aspirer la poussière. Mais que faire si on n’a pas d’aspirateur? Il suffit de coller une série de Post-it les uns à côté des autres et de les replier vers le haut pour former une espèce de rebord capte-poussière. Au moment de les retirer de la paroi, on a avantage à se munir d’un papier journal pour recueillir les résidus de poussière qui pourraient s’en échapper. Au lieu d’utiliser des Post-it, on peut aussi coller à la paroi du papier-filtre plié en deux.



2. Percer depuis le bas à travers la bouteille PET

Et que faire quand on doit percer un trou au plafond? Là aussi, il existe un truc pour capter la poussière. Il suffit d’appliquer un gobelet en carton ou la partie inférieure d’une bouteille en PET contre le plafond et de percer à travers le fond du récipient.



3. Le déo contre les mains moites

Avoir les mains moites est fort désagréable – et en bricolant, cela peut même être dangereux, surtout si des outils tels que la scie ou la perceuse nous glissent des mains. Notre arme secrète: le spray déodorant! Les principes actifs du déo combattent la sécrétion de sueur, ce qui vous permet de travailler comme un pro (et en plus de sentir bon!).


4. Des aimants pour fixer les clous et les vis

Quand on effectue des travaux de vissage ou de martelage, on aurait besoin d’une troisième main qui nous prépare les vis et les clous. Pour y palier, on peut recourir aux services d’un aimant qu’on glisse dans la poche de sa chemise ou de sa veste. Il est ainsi possible de fixer les vis et les clous à portée de main. On peut aussi fixer l’aimant sur la perceuse à l’aide d’un ruban adhésif. Là aussi, les vis seront facilement accessibles.

5. Le ruban adhésif en toile pour une meilleure adhérence

Tournevis, pince, marteau – vos outils sont à leur place dans la boîte à outils. Mais que faire quand leurs manches en gomme, en bois ou en plastique sont usés? On peut leur rendre leur adhérence en les recouvrant de ruban adhésif en toile. Important: nettoyer le manche avant d’appliquer la toile et après application, attendre deux heures avant d’utiliser l’outil.


6. Protéger ses doigts avec une pincette ou un peigne

Quand on manipule un marteau, il suffit qu’un coup manque sa cible et on se retrouve avec un doigt tout bleu. Un moyen efficace pour protéger ses doigts est d’utiliser une pincette comme support pour les clous. Il est ainsi possible de maintenir une distance de sécurité entre les doigts et les coups du marteau.

7. Le vinaigre et l’acide citrique contre les outils rouillés

Quand est-ce que vous avez pris en main vos outils pour la dernière fois? S’ils sont couverts de rouille, il existe différents produits pour les nettoyer. Il suffit de les tremper quelques heures dans du vinaigre blanc ou de l’acide citrique dilué. Après rinçage, on pourra facilement enlever la rouille. Et voilà, ils sont déjà prêts pour vos prochains travaux!