JUMBO Logo

La tâche la plus fréquente et la plus appréciée des bricoleurs est la peinture. Le travail est simple et le mur fraîchement peint se présente rapidement au peintre amateur. Le bon outil de peintre est déterminant lorsque vous peignez vos murs. Le bon accessoire vous simplifie le travail et assure un mur peint à la perfection. Et vous n’avez pas besoin de beaucoup d’outils. Entretenez correctement vos outils de peintre et vous pourrez les réutiliser immédiatement.

Pinceaux, rouleaux à peinture, rubans de masquage et bâches de protection, sans oublier les grilles d’essorage et les vêtements de protection: vous trouverez chez JUMBO tout ce dont vous avez besoin pour peindre. Sur l’online shop et dans le magasin de bricolage, vous pouvez effectuer vos achats sont effectués. JUMBO vous révèle ici ce dont vous avez besoin étape par étape.

PRÉPARATION – L’ESSENTIEL POUR LA PEINTURE

Quelques étapes préparatoires sont nécessaires à la peinture. Déblayez au préalable la pièce, cela va de soi. Si possible, enlevez tous les meubles de la pièce. La suite est logique:


  • Couvrez d’une bâche les meubles qui restent en place.
  • Retirez les appliques, les suspensions et les cadres.
  • Enlevez les caches des prises de courant et des interrupteurs.
  • Si possible, retirez les plinthes ou masquez-les avec du ruban de masquage.
  • Décrochez les portes de pièce et couvrez-les d’une bâche.
  • Masquez les cadres de portes et de fenêtres.
  • Protégez les fenêtres avec des bâches si nécessaire.
  • Protégez les meubles lourds tels que les armoires avec des bâches.
  • Couvrez intégralement les sols avec des bâches de peinture.
  • Fixez les joints de papier peint détachés avec un peu de colle.
  • Bouchez les trous de perçage avec du mastic ou du plâtre.
  • Eteignez les radiateurs.

ÉVALUER CORRECTEMENT LE SUPPORT

La propreté et l’adhérence d’anciens enduits et crépis doivent être vérifiés avec précaution. JUMBO vous indique les tests qui vous aident à évaluer l’état des surfaces. En effet, une couche de peinture ne tient que sur des murs tapissés ou enduits. Sur des surfaces non traitées, vous devez impérativement appliquer au préalable un apprêt, car le support serait trop absorbant et la peinture ne saurait le couvrir.



Contrôle par essuyage


Lessivez les murs et les plafonds. Si le crépi s’effrite ou si le support est sablé, la nouvelle couche de peinture ne peut pas tenir. Dans ce cas, un prétraitement avec un apprêt est nécessaire. Si l’ancienne couche a un aspect crayeux, elle doit être retirée (lavée).


Contrôle de l'absorption / test du pouce


Vaporisez de l’eau du robinet sur le mur ou le plafond sec. Si la tache mate reste, cela signifie que le support a une capacité d’absorption très élevée. Alternative: Si l’empreinte d’un doigt mouillé laisse des traces sombres, cela indique également que le support est de mauvaise qualité. Dans ce cas, prétraitez également avec un apprêt.


Test de grattage / test d'arrachement


Grattez pour vérifier la consistance du crépi ou de l’ancien enduit. Si vous pouvez gratter facilement plusieurs millimètres, le support pourrait se décomposer facilement lors de l’application. Alternative: Collez du ruban de masquage sur l’ancien enduit et retirez-le par à-coups. Si la peinture adhère toujours, toute la surface doit être examinée. D’anciens enduits non stables doivent être enlevés du support sans laisser de résidus. Prétraitez ensuite le support avec un apprêt.


Contrôle par la frappe


Tapotez pour identifier d’éventuels espaces creux ou du crépi instable. La moisissure peut en être la cause. Les espaces creux doivent être ouverts et nettoyés avec du produit bactéricide. Ensuite, remplissez les surfaces de mastic et préenduisez-les avec de l’apprêt une fois qu’il est sec.

Kit de peinture

TOUT CE DONT VOUS AVEZ BESOIN, DE LA BÂCHE DE PROTECTION AUX CUTTERS À MOQUETTE

au produit

PRÉPARER LE SUPPORT – PLUS LE TRAVAIL EST MINUTIEUX, MIEUX C’EST

Plus le support est préparé de manière minutieuse, plus la nouvelle couche adhère et plus le résultat final est professionnel.


Avec un chiffon légèrement humidifié, nettoyez les salissures superficielles. Une éponge imbibée d’eau chaude et d’un peu de lessive permet de supprimer les taches de graisse. Rincez abondamment à l’eau.


Grattez les fissures dans le mur avec une spatule et brossez-les ensuite pour les rendre nettes. Humidifiez ensuite la fissure et nivelez-la avec du mastic. Après le séchage, prétraitez avec de l’apprêt.


Des traces de moisissures et de jaunissement se remarquent par de petits points noirs. Retirez-les une fois qu’ils sont secs (portez un masque à poussières grossières). Vaporisez ensuite un nettoyant antimoisissure et laissez sécher. Lavez avec de l’eau et une éponge.


Lessivez les peintures qui adhèrent mal ou d’anciennes peintures à la colle minutieusement avec de l’eau, du produit à détapisser et une brosse. De préférence, retirez la totalité des anciennes tapisseries. Une fois le support sec, appliquez un apprêt.


Isolez les taches d’eau et de nicotine


Les cigarettes ne sont pas seulement mauvaises pour la santé: elles laissent des dépôts sur les plafonds et les murs. Une peinture anti-nicotine est alors utile pour éliminer le jaunissement des murs et des plafonds. La peinture anti-nicotine et anti-suie est un produit spécial pour les pièces intérieures qui a un très grand pouvoir couvrant et qui évite que les revêtements puissent pénétrer ultérieurement par la nouvelle peinture murale.

LE MOMENT EST VENU DE PEINDRE: C’EST PARTI

La couche finale commence toujours au plafond afin que la peinture ne coule pas sur les murs déjà peints. Travaillez toujours en partant de la source lumineuse (fenêtre). Divisez la surface en zones à peindre progressivement. Vous travaillez ainsi mouillé sur mouillé et évitez les dépôts.


Ensuite, peignez les murs depuis le côté de la fenêtre. Avec un pinceau plat, peignez d’abord les zones à problèmes comme les passages entre le mur et le plafond, les coins, les plinthes, les encadrements de portes et de fenêtres ainsi que les petites surfaces autour des interrupteurs et d’autres pièces encastrées. Préenduisez uniquement pour faire en sorte que la peinture ne sèche pas avant que vous ne commenciez à peindre le mur, pour éviter des dépôts visibles.


Il est préférable que vous étaliez la peinture d’abord au rouleau dans tous les sens pour l’appliquer de manière irrégulière sur la surface. Peignez ensuite verticalement en formant des bandes qui se chevauchent. Vous obtenez ainsi une couche homogène. En fonction du support, une couche finale est appliquée en une ou deux fois, avec une peinture non diluée. Pour la pose de différentes peintures au mur et au plafond, utilisez du papier de peintre pour masquer les couches déjà appliquées.


Une fois que vous avez fini de peindre, les outils de peintre doivent être nettoyés.


Dès que le mur est peint, nettoyez immédiatement votre outil de peintre. C’est la seule manière de pouvoir réutiliser des pinceaux et des rouleaux. Un fois le travail fini, épongez vos pinceaux et vos rouleaux à peinture dans du papier journal ou dans un vieux chiffon. Ceci simplifie le nettoyage de base. Un nettoyant élimine ensuite de façon efficace toutes les peintures, laques, huiles et graisses, et même les bitumes et le goudron. Enfin, nous vous recommandons de bien faire sécher les outils de peintre.